Pour réussir sa communication, sur le web comme en dehors, il faut un site Internet impactant. Ce n’est plus à prouver. Ce site doit respecter des règles d’ergonomie et de design bien précises et donner plus envie que ceux de vos concurrents. Dans le cas contraire, vous perdez des contacts, vous perdez des clients.

La ligne de flottaison web fait partie de ces éléments critiques d’un site Internet. Ce n’est pas un détail, elle influence réellement la capacité d’un site à attirer et transformer des visiteurs (en clients !).

Le terme a l’air complexe à première vue, mais pas d’inquiétudes, je vais répondre à vos questions (profitez des commentaires pour me donner votre avis ou vos questions !) :

  • Qu’est-ce que la ligne de flottaison web ?
  • Quel est l’intérêt de la ligne de flottaison sur un site web ?
  • Que faut-il vraiment mettre au-dessus ?
  • Quels sont les bonnes pratiques (exemples) ?

Qu’est-ce que la ligne de flottaison web ?

La ligne de flottaison web est une ligne (dans la plupart des cas invisible) qui sépare la partie visible du premier coup d’œil d’une page Web de celle qui ne l’est pas.

Autrement dit, ligne de flottaison web est la limite de ce que vous pouvez voir sur votre écran avant de devoir faire défiler la page vers le bas.

Exemple de la page d’accueil de l’agence sur mon écran :

 

La ligne de flottaison d’un site web n’est pas forcément positionnée au même endroit pour tout le monde. En fonction de la taille de votre écran, il peut y avoir plus ou moins d’informations au-dessus de cette ligne de flottaison.


Pourquoi la ligne de flottaison web est-elle si importante ?

La ligne de flottaison web est importante parce que c’est elle qui détermine ce que le visiteur de votre site va voir en premier. Autrement dit ce qui va le convaincre de rester ou de fuir vers un autre site concurrent. Elle influence l’ergonomie et l’impact d’un site Internet.

Un visiteur qui arrive sur votre page Web ne voit d’abord le contenu affiché au-dessus de cette ligne de flottaison web. Si la majorité des visiteurs navigueront vers le bas, ils ne continueront pas tous s’ils ne trouvent pas les informations / arguments qui leur donnent envie de le faire.

[Tweet « La ligne de flottaison d’un site Internet impacte taux de rebond et taux de conversion. »]

Pour cette raison, il faut réfléchir judicieusement à quels contenus mettre au-dessus de cette ligne de flottaison ? Que souhaite-t-on dire en premier à nos visiteurs ?

Mettre trop d’informations au-dessus de cette ligne de flottaison web n’est pas inutile, mais ce n’est pas ergonomique. Ça n’est pas une bonne pratique pour améliorer votre taux de conversion (je vous explique ce que c’est plus bas).


Quoi mettre au-dessus de la ligne de flottaison ?

Vous devez mettre au-dessus de la ligne de flottaison le strict nécessaire pour donner envie à l’internaute de continuer à naviguer sur le site.

[Tweet « Pensez aux bénéfices clients et appel à l’action au-dessus de votre ligne de flottaison »]

Il faut mettre les informations essentielles pour donner envie à l’internaute de continuer, d’en savoir plus : un bénéfice client, un exemple, une problématique, etc.

Attention, il ne faut pas non plus en mettre trop au-dessus de cette ligne de flottaison web pour ne pas surcharger l’internaute d’informations. Les bonnes pratiques d’ergonomie sur les sites Internet nous recommandent de faire naviguer l’internaute vers le bas en lui donnant les informations petit à petit.

En effet, avec le développement des smartphones et tablettes, scroller (descendre) vers le bas de page est devenu une pratique naturelle et non forcée. Le nombre d’internautes s’arrêtant uniquement au-dessus de la ligne de flottaison a baissé graduellement ces dernières années.

Cela ne veut pas dire pour autant que vous devez négliger le contenu au-dessus de la ligne de flottaison. Il faut simplement mieux répartir votre contenu sur l’ensemble de votre page en veillant à aller à l’essentiel.


Exemples de ligne de flottaison web

Ligne de flottaison web sur une page d’accueil

Le contenu que vous devez mettre au-dessus de la ligne de flottaison de votre page d’accueil doit décrire votre cœur d’activité, il doit mettre en avant votre proposition de valeur.

Il est aussi conseillé de mettre des boutons d’incitation à l’action pour obtenir un meilleur taux de transformation.

Exemple site vitrine consultant :

> Voir sur le site

Exemple site vitrine Conseil / PME :

> Voir sur le site

Exemple site e-commerce :

> Voir sur le site

Ligne de flottaison web sur une page interne

> Voir sur le site

Ligne de flottaison web sur une page produit

> Voir sur le site


L’impact de la ligne de flottaison web

Impact sur le taux de conversion / transformation

Ramener beaucoup de trafic n’est pas forcément une bonne chose si aucun de ces visiteurs ne deviennent par la suite vos prospects/clients. Le processus de conversion est donc relativement important pour le succès d’un site web.

Le taux de conversion web est un pourcentage qui vous donne l’efficacité d’un site Internet. Il se calcule différemment en fonction du type de site :

  • sur un site vitrine, le taux de conversion se calcule en divisant le nombre de contacts récupérés par le nombre de visites sur le site
  • sur un site e-commerce, le taux de conversion se calcule en divisant le nombre d’acheteurs par le nombre de visites sur le site

Ce taux dépend en partie de votre offre commerciale, de la qualité ergonomique de votre site web (navigation intuitive, boutons d’actions clairs, etc.) et également du design (facilité de paiement, inscription simple, etc.). Je vous en apprends plus sur comment calculer et augmenter votre taux de conversion dans cet autre article.

Impact sur le taux de rebond

Le travail sur la ligne de flottaison de votre site web impacte également votre taux de rebond.

Le taux de rebond représente le pourcentage d’internautes ayant quitté votre site après n’avoir visité qu’une seule page. En moyenne, le taux de rebond d’un site tourne autour de 40 à 60%. Au-dessus, votre trafic ou votre site ne sont pas de qualité.

Attention aux moyennes toutefois, elles vous font parfois passer à côté de grosses erreurs.

Déterminer ce qui pourrait faire fuir l’internaute est complexe. Cela demande du temps pour comprendre ce qui ne plaît pas au visiteur. L’outil Analytics de Google est un très bon moyen pour faire cette analyse, mais il faut savoir interpréter les données sur cette plateforme ce qui n’est pas toujours évident.


Conclusion

Avec l’augmentation des visites faites à partir de terminaux mobiles, la ligne de flottaison web peut donner l’impression d’être moins importante mais ce n’est pas vraiment le cas. Si elle n’a aujourd’hui plus autant besoin d’être respectée scrupuleusement, elle reste importante pour votre site.

Toutefois, les internautes se limitant de moins en moins à rester uniquement sur une partie d’une page d’un site. La navigation sur les smartphones et tablettes habitue les internautes à scroller vers le bas pour lire plus de contenu.

Mettre tout son contenu au-dessus de la ligne de flottaison web n’est donc plus utile. Dans de nombreux cas, cela est même devenu une mauvaise pratique.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez améliorer l’ergonomie de votre site web, n’hésitez pas à me contacter ou à laisser un commentaire sur l’article.

Laisser un commentaire