La newsletter est un allié de taille pour votre communication sur le web. Elle vous permet de communiquer avec vos prospects et clients de manière régulière et sur un ton plus personnel que les réseaux sociaux. Dans le cadre d’une stratégie d’email marketing, elle permet d’augmenter les visites d’un site et son taux de conversion.

Si l’exercice semble plutôt simple, créer une newsletter efficace pour votre communauté peut se révéler un vrai parcours du combattant. Il s’agit même d’un challenge aujourd’hui : être THE newsletter qui ne finira pas directement dans la corbeille ! Pour éviter ça, je vous détaille dans cet article nos astuces de web marketeurs pour apprendre comment faire une bonne newsletter en 5 étapes :

  1. Comprendre ce qu’est une newsletter et ce qu’elle peut vous apporter
  2. Bien cibler les personnes à qui vous voulez vous adresser
  3. Créer du contenu de qualité
  4. Mettre en forme une bonne newsletter
  5. Définir la fréquence et la période d’envoi

1) Faites la distinction entre newsletter et emailing

Avant d’apprendre comment faire une bonne newsletter, il faut déjà comprendre ce qu’est une newsletter et à quoi elle doit servir.

Une newsletter, ou lettre d’information, est une forme d’email qu’une société envoie à une liste de personnes. Ces personnes – appelées « abonnés », ont (normalement) expressément fait le choix de recevoir ce contenu de la part de cette entreprise.

Il ne faut pas confondre newsletter et emailing.

  • L’emailing ou email marketing fait généralement référence aux emails envoyés à des fins commerciales.
  • La newsletter au contraire a pour objectif de partager du contenu, de l’information, c’est une réelle invitation à se connecter à l’entreprise.

Chez Powebco par exemple, nous utilisons la newsletter pour envoyer aux personnes que nous rencontrons lors de nos ateliers et formations des contenus informatifs et pédagogiques autour de la communication web.

Un autre exemple de newsletter avec l’accélérateur de startups Numa, qui la présente sous forme d’agenda :

comment-faire-une-bonne-newsletter-exemple-Numa


2) Ciblez les personnes à qui envoyer vos newsletters

L’objectif d’une newsletter est d’envoyer des contenus informatifs à des personnes qui en ont besoin et qui en ont fait la demande. N’achetez donc pas des bases d’emails de personnes qui ne veulent rien recevoir de vous ou de votre entreprise.

Une liste d’abonnés se construit généralement à partir d’un site Internet : les internautes peuvent s’inscrire directement sur votre site. Cette base se met à jour régulièrement lorsque vous rencontrez de nouvelles personnes, lorsque vous proposez vos newsletters à vos clients, etc.

Je vous conseille de segmenter vos listes d’abonnés, c’est à dire de les organiser en différents groupes. Certaines de vos newsletters ne s’adresseront qu’à une partie de vos abonnés. Un exemple concret : vous communiquez sur le lancement d’un nouveau produit cosmétique pour femmes, vous allez donc cibler les femmes parmi vos abonnés. Ce lancement n’intéressera certainement pas vos autres abonnés, pire : certains risquent de se désabonner de votre newsletter, pour ne pas recevoir à nouveau une information qui ne les concerne pas.

Il existe bien heureusement des outils de gestion de listes d’emails et d’envoi de newsletter. Nous utilisons par exemple MailChimp tous les jours pour nos clients, que je vous recommande personnellement (cet article n’est pas sponsorisé !).


3) Créez du contenu de qualité

La question à laquelle vous devrez répondre est la suivante : « Comment faire une bonne newsletter qui sera ouverte, lue et retenue par mes contacts ? ». C’est le focus que vous devez suivre !

  • Commencez par un titre impactant ! L’objet de votre email sera la 1ère chose que vos abonnés verront, qu’ils soient sur leur téléphone ou leur desktop. Le titre de votre newsletter doit être assez percutant et attractif pour donner envie à l’internaute d’en savoir plus et d’ouvrir l’email. Mettre en avant un bénéfice client ou un verbe d’action dans l’objet de votre newsletter est par exemple une bonne idée.
  • Pensez à mettre le contenu le plus important au début de votre email. Vous pouvez perdre des abonnés dès les premières lignes, ils ne prendront pas forcément la peine de descendre plus bas.
  • Évitez de mettre une image au début de votre newsletter : si elle ne s’affiche pas à cause d’un soucis technique, l’internaute risque de supprimer votre newsletter sans attendre.
  • Ne soyez pas trop long (plus un email est long, moins il convertit). Il faut aller à l’essentiel.

Attention : gardez en tête qu’une newsletter vous permet de communiquer sur vos dernières actualités (dernier lancement, déplacement important, participation à un salon, arrivée d’un collaborateur, etc.), faire la promotion de votre dernier article de blog, de vos bons plans, … Vos abonnés ne s’attendent donc pas à recevoir de la publicité, mais bien un contenu qui les intéresse.

La newsletter est un créateur de proximité puissant entre vous et vos abonnés.

Un exemple de contenu intéressant et engageant avec la newsletter du détecteur d’innovations Soon Soon Soon :

comment-faire-une-bonne-newsletter-soon-soon-soon

N’oubliez pas non plus que votre newsletter doit être responsive pour être lue sur mobile.

Attention également à la partie légale, il vous faudra faire apparaître le lien de désabonnement à la fin de votre email, c’est obligatoire.

Si vous êtes perdu(e) et que vous ne voyez vraiment pas comment faire une bonne newsletter qui parle à vos abonnés, ne vous inquiétez pas, il existe de nombreux professionnels comme moi qui peuvent vous conseiller ou faire le travail pour vous !


4) Créez une newsletter au design efficace

Comment créer une belle newsletter ?

Je ne vais pas vous mentir, les taux d’ouverture des newsletters sont généralement bas et même lorsque vous réussissez à créer une bonne newsletter environ 25-30% de vos contacts seulement l’ouvriront. Il ne faut surtout pas sous-estimer son design. Pour vous aider, il existe des outils de création et de diffusion de newsletters, à l’image de Mailpro, Mailjet ou Mailchimp.

Mailchimp dont je vous parlais déjà plus haut, met par exemple à votre disposition des templates de newsletter. Vous avez la possibilité de choisir un design pré-défini où vous aurez seulement à intégrer vos textes et visuels. Vous pouvez aussi retravailler les templates proposés pour qu’ils correspondent davantage à votre charte graphique.

Se demander comment faire une bonne newsletter sans utiliser ces outils serait une perte de temps pour vous. Ils sont aujourd’hui indispensables pour gagner du temps. La plupart d’entre eux vous donnent aussi la possibilité de créer plusieurs listes de diffusion et d’avoir les statistiques de vos campagnes de newsletters (taux d’ouverture, taux de clics, …).

comment-faire-une-bonne-newsletter-mailchimp


5) Trouvez le bon timing et la bonne fréquence pour envoyer vos newsletters

À quelle fréquence envoyer votre newsletter ?

Vous êtes nombreux à nous poser la question en ateliers et formations. La réponse ne va pas vous plaire : tout dépend de votre business ! En général, une newsletter est envoyée 1 à 2 fois par mois. Cependant, si vous avez une activité commerciale soutenue et que vous décidez d’envoyer à vos abonnés des bons plans par exemple, dépasser cette fréquence ne serait pas si choquant.

Le tout est de trouver un bon équilibre : envoyer assez de newsletters pour que vos abonnés se souviennent de vous et pour avoir une chance de les fidéliser, mais pas trop non plus au risque de les perdre. Le chiffre à surveiller pour confirmer la bonne fréquence d’envoi est le nombre de désabonnés, s’il augmente alors que vous envoyez toujours les mêmes contenus, vous en envoyez sûrement trop.

Quelle que soit la fréquence d’envoi de vos newsletters, le vrai maître mot reste la régularité. Même si, je vous l’accorde, ce n’est pas toujours simple dans une petite équipe.

Quand envoyer votre newsletter ?

Pour ce qui est du « Quand », certaines plages horaires sont plus propices que d’autres, même si de nouveau : cela dépendra de votre cible. En général, votre newsletter aura plus de chance d’être lue le matin au petit déjeuner, à la pause déjeuner du midi ou en fin de journée quand vos abonnés rentrent du boulot. Certains conseillent même de les envoyer le weekend.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner ici est de vous mettre dans la peau de votre lecteur : comment sa journée s’organise-t-elle, quand passe-t-il du temps sur ces emails, quelles sont ses habitudes de travail ou de vie, etc.


Comment faire une bonne newsletter : conclusion

Malgré ce que l’on pourrait penser aujourd’hui, la newsletter est tout sauf morte ! Cet outil de marketing direct vous permet d’attirer des visiteurs sur votre site, de les transformer en clients et de fidéliser vos clients actuels.

Bien que chronophage, une newsletter bien travaillée porte ses fruits. Pensez donc à peaufiner son design, son contenu et ses visuels… Soyez concis, intéressant et donnez envie. N’hésitez pas à faire des tests d’envoi et demandez-vous si vous aimeriez recevoir cette newsletter.

J’espère que j’aurais réussi à vous apprendre comment faire une bonne newsletter qui transforme. Si vous trouvez ça encore trop compliqué ou si vous ne souhaitez pas le faire vous-même, je serais ravie de vous donner un coup de main. À l’agence Powebco, nous avons l’habitude de créer des newsletters pour nos clients. Retrouvez ici tous nos services d’externalisation marketing ou contactez-nous pour nous présenter votre projet.