Investir du temps et du budget sur votre site web et son référencement n’est utile que si vous arrivez à garder vos visiteurs, pour les convertir en clients. Si vous voulez qu’ils restent sur votre site, vous devez leur faciliter la navigation. Pour cela, il vous faudra une bonne ergonomie et un design professionnel. Nous allons voir ensemble comment améliorer l’ergonomie de votre site en 5 étapes.


Pourquoi s’occuper de l’ergonomie d’un site web ?

Pour être efficace, votre site doit nécessairement :

  • être facile à naviguer, pour ne pas faire fuir le visiteur et pour cela être ergonomique.
  • être orienté client, pour les convaincre.
  • être beau et professionnel, comme lorsque vous allez à un rendez-vous de prospection.

L’ergonomie regroupe toutes les techniques utilisées pour le rendre un site facile et agréable à naviguer. Elle influence le temps que va passer vos visiteurs sur le site, leur fidélité et votre taux de transformation.

Si votre site n’est pas ergonomique, il ne peut pas être efficace pour transformer vos visiteurs en clients.

Alors comment améliorer l’ergonomie d’un site pour transformer plus de prospects en clients ? Mon guide en 5 étapes ci-dessous.


1) Ne pas se fier à ses idées reçues

Vous êtes la personne la moins bien placée pour évaluer l’ergonomie de votre site web. A priori, s’il s’agit de votre site, vous êtes sans doute la personne qui le connait le mieux. Vous savez donc déjà comment les informations sont organisées et comment les trouver rapidement. Vous ne pouvez donc pas juger objectivement sa facilité de navigation.

[Tweet « Vous êtes la personne la moins bien placée pour évaluer l’#ergonomie de votre #siteweb. « ]

Le meilleur moyen pour évaluer objectivement l’ergonomie d’un site est de demander à une personne qui ne connaît ni l’entreprise ni le site en question. Interrogez par exemple un client ou encore mieux, un prospect qui ne vous connaît pas encore. Si vous venez d’accueillir un nouveau collaborateur ou si vous faites passer des entretiens, profitez-en pour faire votre enquête.

Une autre technique pour tester la clarté de votre site est de demander à quelqu’un de trouver sur votre site une information précise sur votre entreprise, sans lui dire où la trouver. Vérifiez alors en direct si elle la trouve facilement ou non.


2) Faire une étude statistique de vos visites

Je vous recommande d’utiliser des outils pour analyser le comportement des visiteurs sur votre site. Il en existe beaucoup, plus ou moins simples d’utilisation. Certains sont payants et d’autres gratuits. Le plus connu de ces outils est probablement Google Analytics.

Ils vous permettent de récupérer des informations factuelles, chiffrées. Pour une analyse pertinente, ces données doivent venir en complément de retours qualitatifs, comme je vous l’ai expliqué plus haut.

Si vous n’avez pas encore de compte Google Analytics, il est trop tard pour récupérer les statistiques des visites passées. L’analyse n’est pas rétroactive, il fallait le faire dès la mise en ligne. Vous pouvez encore récupérer les chiffres des semaines et mois à venir. Installez donc Google Analytics sans attendre plus longtemps.

Ces outils vous permettent notamment d’identifier, sur une période donnée :

  • le nombre de visiteurs et de pages consultées
  • les pages d’atterrissage (première page sur laquelle le visiteur arrive)
  • la part de ces visiteurs qui repartent aussitôt sans naviguer sur le site (taux de rebond)
  • le temps passé en moyenne sur le site et sur chaque page

En analysant ces données, vous serrez capable d’identifier les pages les plus importantes, celles qui fonctionnent les mieux ou les moins bien. Vous pourrez déterminer si votre site est efficace et s’il ne l’est pas, ce sur quoi travailler en priorité.


3) Simplifier les pages

Un site efficace est un site sobre. Les éléments de contenu ou de design qui ne sont pas indispensables pour convaincre le visiteur n’ont pas spécialement leur place. Créer un design lourd, avec trop d’images, de couleurs différentes ou de texte, est le meilleur moyen de perdre l’attention de l’utilisateur.

Perdre l’attention du visiteur sur un site est encore plus risqué que lors d’un rendez-vous de prospection. Peu de personne partent en plein milieu d’un entretien. Par contre, un internaute n’a qu’un seul clic à faire pour retourner un arrière ou retourner sur le site d’un concurrent.

Laissez de l’espace entre les différents éléments de votre site. L’œil met plus de temps à lire du texte sur un écran que sur du papier. Pour lui faciliter la tâche, ne faites pas trop de blocs de texte, faites-les courts et surtout aérez le design !

Le web est de plus en plus mobile. Les longs blocs de texte peuvent très vites devenir interminables sur un smartphone. Vous ne pouvez pas prendre uniquement en compte les utilisateurs qui naviguent sur un grand écran. Réduisez la longueur des textes pour faire un sorte que la navigation soit facile également sur mobile.


4) Guider le visiteur

Le visiteur ne doit pas se retrouver sur une page par hasard. Pour qu’il trouve facilement ce qu’il cherche, qu’il se rende sur les pages qui l’intéressent, vous devez le guider.

[Tweet « Le visiteur de votre #siteweb ne doit pas se retrouver sur une page par hasard. Guidez-le. »]

Pour cela, il faut respecter plusieurs règles d’or :

  • Laissez-lui le moins de choix possible. Contrairement à ce que l’on peut penser, plus vous laissez de choix à l’internaute, plus il sera perdu. Hors un visiteur perdu risque de quitter votre site avant d’avoir trouvé l’information qu’il recherchait. C’est la dernière chose que vous voulez, car il ne reviendra pas !
  • Créez des liens logiques entre les pages pour le guider. Le visiteur peut utiliser le menu pour naviguer d’une page à l’autre. Mais vous devez quand même créer des liens à l’intérieur des pages. Ces liens font office de recommandations de navigation. Ils doivent être clairs et permettre de savoir exactement ce qu’on va trouver après avoir cliqué.
  • Utilisez des appels à l’action pour les liens les plus importants.
  • Laissez toujours le menu visible à l’écran, s’il ne perturbe pas la navigation. Ainsi, vous montrez le chemin mais laisser de la liberté à l’utilisateur qui le souhaite.

5) Améliorer la vitesse du site

La vitesse de chargement des pages de votre site est importante à la fois pour son ergonomie et son référencement. Un site lent fera chuter votre taux de transformation et augmenter votre taux de rebond.

La vitesse de chargement optimale dépend de vos visiteurs et du support sur lequel ils naviguent (mobile, tablette ou ordinateur). Elle impacte tous les types de site, même si elle est plus importante sur les sites E-commerce. Dans tous les cas, un site trop lent fera fuir vos visiteurs.

[Tweet « Améliorer l’#ergonomie d’un site web, c’est aussi optimiser la vitesse de chargement de ses pages. »]

Google vous propose un outil vous permettant d’évaluer la vitesse de votre site. Il vous suffit de taper l’url de votre site et de cliquer sur « Analyser ». Google vous proposera aussi des solutions techniques pour améliorer sa performance.

Pour améliorer le temps de chargement des pages, vous devez commencer par optimiser les images. Elles doivent avoir une résolution suffisante pour un rendu de qualité sur toutes les tailles d’écran. Mais elles ne doivent pas être trop lourdes, au risque de faire chuter la vitesse du site.


Conclusion

Pour créer un site web efficace, vous devez avant tout l’adapter à VOS visiteurs et leurs attentes.

Dans tous les cas, votre site doit respecter les règles classiques d’ergonomie. Il doit être sobre. Il doit être parfaitement organisé et hiérarchisé pour faciliter la lecture. L’information recherchée doit être facilement accessible, avec le moins de clics possible.

Enfin, le visiteur doit être guidé dès sa page d’arrivée jusqu’à ce qu’il recherche. Si tout ce travail a été fait dans les règles de l’art, n’oubliez pas non plus de veiller à la rapidité de chargement des pages.

Pensez aussi à optimiser l’ergonomie de votre site pour les mobiles. Votre site doit être facile à consulter que l’on se trouve sur un mobile ou devant l’écran de son ordinateur.

Un doute sur l’ergonomie de votre site ? Posez-moi vos questions ci-dessous.

3 réflexions sur “ 5 étapes pour améliorer l’ergonomie d’un site ”

  1. Bonjour,

    Tout à fait d’accord avec vous, la difficulté est de savoir ce qu’a vraiment fait un visiteur sur le site : les outils de Web Analytics classiques ne permettent pas de répondre aux questions suivantes :
    – Mr Jean Dupont s’est connecté le lundi à 10h30, il a constitué un panier de 150 Euros, et il a abandonné. Pourquoi ? Quel parcours a-t-il effectué , quels écrans et boutons a t’il vu et cliqué ?
    – Ce matin à partir de 14h00 une erreur 500 est apparue sur le site de manière aléatoire pour les visiteurs qui passaient de la page veste taille 50 à la page chaussure marque X. Comment puis-je en être averti tout de suite ? Comment puis-je voir la liste de tous les visiteurs affectés par cette erreur ? A combien se monte la perte potentielle de CA ? Que s’est-il passé ? Puis reproduire le parcours exact de ces visiteurs ?
    – Je viens d’annoncer un nouveau produit de type tablette : le CA sur ce produit est de 500 K lundi, mais il tombe a 300K mardi ! Pourquoi ? Que s’est-il passé entre lundi et mardi alors que le nombre de visiteurs est le même ?
    – Lors de mon processus de commande, sur certains paniers des utilisateurs sont revenus à la Page d’accueil !! Comment en être averti immédiatement ? Comment les recontacter rapidement avant qu’ils n’aillent acheter ailleurs ?
    – Quels sont les parcours exacts menant aux abandons de panier ? Combien cela m’at ’il couté en terme de CA perdu ?
    – Puis-je envoyer immédiatement au service IT l’écran HTML de Mr Dupont qui a généré l’erreur ou le mauvais comportement , pour une correction immédiate ?

    Des outils de CEM de type UserReplay permettent de répondre à cette problématique.

  2. Article intéressant que je gardais dans un onglet ouvert pour le lire pour plus tard.
    J’avais une remarque personnelle sur l’affordance de vos textes en gras dans le contenu de votre article que j’avais pris initialement pour des liens. Même style graphique que vos liens en related d’ailleurs.
    A bientôt.

Laisser un commentaire