L’objectif d’un site Internet professionnel est de transformer les visiteurs en clients. Plus exactement, il doit convaincre les visiteurs de faire un achat sur le site ou de laisser leurs coordonnées pour être recontactés. Mais pour que cela fonctionne, il y a de nombreuses bonnes pratiques à respecter. J’ai sélectionné pour vous 10 règles indispensables à suivre quelle que soit votre activité.


1) Attirer assez de visiteurs à convaincre

Un site qui n’attire pas assez de visiteurs ou qui attire les mauvaises personnes ne sera jamais un tremplin pour votre business.

Vous ne pouvez pas réussir à convaincre tout le monde. Une partie seulement de vos visiteurs seront transformés en clients ou prospects. Plus vous attirez du (bon) trafic sur votre site, plus vous augmentez le nombre de clients potentiels. C’est mécanique.

Pour attirer assez de contacts qualifiés (qui correspondent vraiment à votre cible) à convaincre,  vous avez 3 outils gratuits à votre disposition : le référencement naturel, les réseaux sociaux et le blog. C’est l’association de ces 3 outils qui permettent d’augmenter le trafic d’un site Internet.


2) Créer un design professionnel et moderne

Le design de votre site Internet doit rassurer vos visiteurs. Lors d’une vente en face à face, vous avez toujours la possibilité de retourner la situation si vous n’avez pas fait une bonne première impression. Sur Internet, cela est plus compliqué. Le visiteur n’est qu’à quelques clics du site de vos concurrents.

Sur le web, le design doit aussi permettre de faciliter la navigation et de mettre en valeur vos textes (et donc vos arguments marketing et commerciaux). Il doit vous aider à vendre.

Pour en savoir plus sur les règles de design, je vous invite à lire cet article.

Exemple : Accueil, site de consultant

Exemple : Accueil, site cosmétiques

Exemple : Blog, site cosmétiques

Exemple : e-boutique, site cosmétiques


3) Optimiser la vitesse d’affichage des pages

Les internautes n’ont pas pour habitude d’être patients. Prêt de la moitié d’entre eux ne prendront pas la peine de visiter votre site si celui-ci ne s’affiche pas en moins de 3 secondes. Il est donc indispensable d’optimiser les pages pour que ces dernières s’affichent le plus rapidement possible.

Un bon hébergement et des photos pas trop lourdes à charger permettent généralement d’optimiser la vitesse du site. Pour facilement redimensionner vos photos, je vous conseille d’utiliser l’outil en ligne (gratuit) CANVA.


4) Préparer le site pour les mobiles

Les technologies évoluent rapidement. Il se vend aujourd’hui plus de smartphones et de tablettes chaque mois que d’ordinateurs. Les internautes se connectent à Internet toute la journée avec des appareils différents.

Pour que votre site soit efficace, vous devez vous adapter pour permettre à ces internautes de naviguer facilement sur votre site à partir d’un mobile ou d’une tablette. Même Google pénalise les sites Internet qui ne sont pas prévus pour les mobiles. La solution la plus simple est de créer un site responsive qui s’adaptera à toutes les tailles d’écran. Si vous avez les ressources nécessaires, vous pouvez aussi créer un site spécifique sur mobile, mais cela est plus long et plus coûteux.


5) Travailler votre offre et proposition de valeur

Le plus beau des designs ne vous sera pas d’une grande aide si votre offre n’est pas adaptée aux besoins de vos clients ou si vous n’arrivez pas à vous différencier. Ce sont vos arguments commerciaux et marketing qui vont convaincre et provoquer l’achat ou le contact.

Votre site doit mettre en avant votre proposition de valeur, c’est à dire ce que l’entreprise offre à ses clients et que les autres n’ont pas. Cette proposition prend la forme d’une ou plusieurs phrases, elle doit être unique, orientée bénéfice client et pensée pour votre client type.

Exemple 1

Exemple 2


6) Insister sur les bénéfices clients

Votre site ne doit pas se contenter de décrire, il doit vendre. Pour remplir cet objectif, il ne faut pas confondre les caractéristiques de votre offre avec ses bénéfices clients. Les caractéristiques sont les détails de votre offre, elles peuvent pousser à l’achat (ou non) mais ce ne sont généralement pas elles qui intriguent et motivent votre client.

Un bénéfice correspond à ce que votre client va retirer de l’achat et de l’utilisation de votre produit ou de votre offre.

Par exemple, dans le secteur cosmétique, le conditionnement et la composition des produits sont des caractéristiques alors que « prendre soin de sa peau » est un bénéfice client. Dans le conseil en RH, les étapes de votre accompagnement sont une caractéristique de votre offre alors que « réduire votre turnover » est un bénéfice.

Autres exemples :

Le bénéfice client doit attirer l’attention du lecteur. Il doit être mis en avant sur le site.


7) Traiter les freins à l’achat et les objections

Un bon commercial connaît les objections courantes de ses clients et sait comment y répondre. Votre site doit être comme un commercial. Il doit répondre aux objections et freins de vos clients, pour les rassurer et les pousser à acheter ou laisser leurs coordonnées.

Vous pouvez répondre aux questions types « en situation », c’est à dire directement sur les pages qui présentent vos offres. Il peut aussi être intéressant de créer une page FAQ. La meilleure solution dépendra de votre offre.


8) Mettre en valeur des témoignages clients

Les témoignages clients doivent rassurer les visiteurs de votre site.

Pour être utile, un témoignage client doit être authentique. Ne cherchez pas à les écrire vous-même, ils vous desserviront. Leur longueur doit être adaptée à ce que vous cherchez à vendre. Plusieurs témoignages courts seront plus adaptés pour vendre des produits au prix peu élevé. Pour vendre du conseil, vous aurez au contraire plus intérêt à demander des témoignages détaillés à vos clients.


9) Utiliser des appels à l’action

Pour que les visiteurs remplissent les actions que vous attendez d’eux, vous devez les inciter à le faire en utilisant des appels à l’action. Exemples d’appels à l’action : acheter maintenant, inscrivez-vous à notre newsletter, télécharger l’étude, réserver un audit, etc.

Ces appels à l’action sont généralement des liens qui ouvrent une nouvelle page. Pour les faire ressortir, il est d’usage de les mettre à l’intérieur de boutons, plus visibles que les liens textes. Par exemple, la copie-écran ci-dessus incite le visiteur de notre site à voir nos références.


10) Simplifier vos formulaires de contact

Sur un site Internet vitrine, le formulaire de contact est la dernière étape pour récupérer les coordonnées d’un internaute. C’est le fait de récupérer ces coordonnées qui permet de relancer la personne pour vendre.

Sur un site E-commerce, le formulaire de contact permet à l’internaute de vous poser une question sur un produit ou de faire une réclamation.

Dans les deux cas, le formulaire est très important. Il doit être court et clair. Je vous conseille de demander le moins d’informations  possible pour être sûr(e) de les récupérer. Mieux vaut demander uniquement un email et le récupérer plutôt que demander un numéro de téléphone que l’internaute ne sera pas prêt à donner tout de suite. Le formulaire doit aussi être graphiquement propre pour rassurer et donner envie. Il ne doit pas être bâclé par rapport aux autres pages.

Si votre formulaire n’est pas bon, de nombreux visiteurs quittent la page sans remplir leurs coordonnées. Soyez vigilant.


Conclusion

Ces 10 règles d’or proviennent de statistiques observées sur nos sites et d’études faites sur de nombreux autres sites, tous secteurs confondus. Des outils fiables, tel que Google Analytics, permettent de vérifier ce qui fonctionne pour qu’un site soit efficace. Si vous appliquez bien ces 10 conseils, votre site vous aidera à trouver des clients.

Si vous voulez créer un site Internet qui génère du business, n’hésitez pas à me contacter pour un premier diagnostic personnalisé (et gratuit !).

Laisser un commentaire